Perte de poil chat : symptômes, traitement et prévention

Publié le 19 avril 2022

Le pelage de votre chat est doux et soyeux… C’est agréable lorsqu’il réclame des caresses. L’état des poils de votre chat vous donne de précieuses indications sur sa santé. Vous vous demandez si la perte de poil de votre chat est normale ? Découvrez dans cet article toutes les informations importantes sur la pelade chez le chat.

 

Comment nourrir son chat avec une alimentation mixte ?

 

Deux fois par an vous assistez à la mue de votre félin. La perte de poil chez le chat est donc normale au printemps et à l’automne. Pas de panique ! Ce phénomène est dû aux changements de températures et dure environ 5 semaines.

Comment limiter la chute des poils des chats? 

  • Brosser le pelage de votre félin ;
  • Éliminer le sous-poil régulièrement ;
  • Utiliser un shampoing sec sans rinçage pour apporter brillance et douceur.

Grâce à ces soins réguliers, vous évitez une chute excessive des poils de votre matou. Une alimentation équilibrée est également un atout de taille pour limiter les effets de la mue saisonnière.

À noter : les chattes gestantes ou allaitantes, ainsi que les races de chats à poils longs ont tendance à perdre plus de poils que leurs congénères.

 

Perte de poil du chat : quand doit-on intervenir ?

Le pelage est un excellent indicateur du niveau de santé de votre boule de poils. Une perte anormale de poils doit vous interpeller

Surveillez votre félin :

  • Présences de parasites : puces, tiques, acariens… 
  • Desquamation, irritations, rougeurs de la peau ou pellicules.
  • Perte de poils localisée. 
  • Démangeaisons régulières et grattage.

Si vous décelez ces symptômes, alors n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Un professionnel de santé pourra examiner votre matou, et le cas échéant, prescrire le traitement nécessaire à sa guérison.


Quelles sont les causes de la pelade chez le chat et comment les prévenir ?

 

La pelade du chat peut être due à plusieurs causes : une maladie parasitaire, un trouble du comportement, allergies, dérèglement hormonal… On parle alors d’alopécie du chat.


Les maladies parasitaires provoquent une perte de poil chez le chat

 

Les principales maladies parasitaires qui provoquent une perte de poils chez le chat sont :

  • La teigne : c’est une multitude de champignons minuscules qui se logent dans la peau du chat. Ces champignons se nourrissent de la kératine et provoquent une lésion de l’épiderme. 
  • La gale : c’est une maladie de la peau contagieuse, provoquée par les acariens qui engendrent des affections sous-cutanées, et des démangeaisons intenses. Elle est facilement identifiable car elle crée des trous dans le pelage de votre chat. 

Si votre chat souffre d’irritations cutanées, de rougeurs, ou de plaques sur la peau, alors il est peut-être atteint d’une maladie parasitaire. Pour la santé de votre animal, consultez rapidement un vétérinaire.


Les troubles du comportement chez le chat : cause de la pelade

 

Les félins, comme les humains, peuvent être sujets au stress, à des angoisses ou à des peurs. Quelles en sont les conséquences de ces troubles du comportement ? Un chat stressé ou anxieux aura tendance à se lécher le poil de manière compulsive. Ce toilettage intense est généralement localisé sur les pattes avant, le ventre ou les flancs.

Ce comportement répétitif créent des plaques et des rougeurs sur la peau de votre animal. Désinfectez les zones atteintes. Et si ce comportement perdure, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire.


Les allergies chez le félin

 

La pelade du chat se développe parfois à cause d’une réaction allergique. Quelles sont les allergies possibles chez les chats ? Acariens, salive des puces, pollens, aliments… En présence de ces allergènes, certains animaux développent des plaques rouges qui provoquent la chute de leurs poils. Il est possible qu’il souffre de démangeaisons. 

Comment prévenir la perte de poil du chat liée à une allergie ? Identifiez la cause de ses allergies et supprimez l’allergène.


Le dérèglement hormonal chez le chat

 

Les hormones contribuent à l’équilibre de la santé de votre chat. Si vous constatez une perte de poil chez votre chat, un pelage terne, sec ou gras… Votre animal souffre peut-être d’un dérèglement hormonal lié à un problème de thyroïde.

D’autres maladies peuvent être la cause de l’alopécie chez le chat : dermatite, pyodermite, hyperthyroïdie, maladie de Cushing…


Une mauvaise alimentation

 

Une carence nutritionnelle peut être la source de la perte de poil de votre chat. En effet, une alimentation équilibrée et de qualité contribue à la santé de votre félin : peau saine et pelage brillant. 

Protéines, minéraux et vitamines sont nécessaires pour combler les besoins nutritionnels de votre félin. Les menus Caats sont 100% naturels et limitent les risques d’allergie et donc de problème de peau et de perte de poils. Ils sont un bon moyen de garder votre poilu en bonne santé grâce à une alimentation mixte adaptée.