Quelle quantité de croquettes donner à votre chat ?

Publié le 22 avril 2022

Que vous choisissiez de mettre des aliments secs (croquettes) ou une alimentation humide (pâtée) dans la gamelle de votre chat, il est essentiel de bien doser les quantités de nourriture et les calories que vous lui donnez pour son repas. Une alimentation de qualité et adaptée favorise la bonne santé de votre félin.

Vous répondez ainsi à ses besoins nutritionnels et énergétiques. Pour cela, il faut prendre en compte de nombreux paramètres, comme le sexe, l’âge, la race, l’activité et l’état de santé de votre boule de poils.


Pourquoi rationner les croquettes de votre chat ?

 

Le fait de contrôler la quantité de croquettes que vous offrez à votre chat permet d’éviter la prise de poids. En effet, lorsqu’un apport calorique trop important est fourni à un animal, cela le mène au surpoids, voire à l’obésité. Or, lorsque la prise de poids est excessive, elle peut être à l’origine de problèmes de santé comme le diabète ou les troubles cardiaques. 

Qui plus est, certaines populations de chat sont plus sensibles à l’obésité et doivent suivre un régime alimentaire spécial. C’est notamment le cas des chats seniors, d’intérieur ou stérilisés. Pensez-y au moment de remplir leur gamelle de nourriture ! 

A contrario, si votre animal est très actif et qu’il dépense plus d’énergie qu’il n’en consomme, il pourrait souffrir de malnutrition. Les apports caloriques, nutritionnels et énergétiques du chat sont donc des éléments essentiels à surveiller. Veillez aussi à lui fournir une gamelle d’eau propre et fraîche pour qu’il reste hydraté.


Que doivent contenir les croquettes de votre chat ?

 

Il est tout aussi indispensable de contrôler la qualité des croquettes fournies à votre compagnon à quatre pattes. Cependant, face à la multitude de références présentes sur le marché, il n’est pas toujours facile de faire le bon choix pour répondre aux besoins énergétiques de votre félin. De plus, ses besoins nutritionnels évoluent à chaque période de sa vie. 

Dans tous les cas, sachez que l’alimentation de votre chat doit se composer principalement de protéines animales, c’est-à-dire celles que l’on trouve dans la viande ou le poisson. Les vétérinaires sont unanimes à ce sujet : les félins en ont besoin pour rester en bonne santé et combler leurs besoins énergétiques. Privilégiez donc des croquettes ou de la pâtée pour chat, contenant au minimum 40 à 50 % de protéines animales et moins de 20 % de glucides. Le taux de cendres, quant à lui, doit être inférieur à 12 %. Assurez-vous que les croquettes de votre chat contiennent des oméga 3 et 6 et qu’elles sont dénuées de céréales. 

Pour le chaton, choisissez une alimentation de qualité, adaptée à sa croissance, tout en respectant la période de sevrage. Enfin, n’oubliez pas de prévoir un bol d’eau pour accompagner sa nourriture. En revanche, contrairement aux idées reçues, lui donner du lait n’est pas indispensable.


Comment faire pour donner les bonnes quantités de croquettes à votre chat ?

 

À l’état sauvage, les félins mangent plusieurs fois dans la journée. En principe, ils parviennent à s’autoréguler et arrêtent de se nourrir dès qu’ils ressentent un sentiment de satiété. Voilà pourquoi de nombreux maîtres laissent des croquettes en libre-service à leur chat, afin que ce dernier puisse manger à sa guise à plusieurs reprises dans sa gamelle. Si tel est votre cas, pensez bien à peser votre compagnon au moins une fois par mois pour surveiller qu’il ne prenne pas de poids, surtout s’il est stérilisé.

Certains propriétaires donnent une alimentation mixte à leur chat. Leur repas est composé d’aliments solides et humides : croquettes et pâtées. Adaptez les quantités en fonction de votre chat : s’il vit en intérieur, son âge, sa santé, son niveau d’activité…

Si vous constatez que votre chat adulte est un peu glouton, notez qu’il est possible de le rationner avec une gamelle spéciale ou un distributeur automatique de croquettes. Cette solution est à privilégier, car des études ont prouvé que les chats qui ne consommaient leur ration de croquettes journalières qu’en une seule fois étaient généralement plus sujets à l’embonpoint. Pour sa santé, mettez-le au régime en réduisant ses calories. Dans le doute, demandez conseils à votre vétérinaire.


Quelles sont les quantités de croquettes à donner à votre chat selon son âge ?

 

Si votre chat ne parvient pas à se rationner lui-même, sachez qu’il vous faudra faire évoluer la quantité de croquettes ou de pâtée que vous lui donnez en fonction de son âge, et s’il est stérilisé ou non.

Pour garantir le bon développement et la croissance du chaton, il est nécessaire d’augmenter sa quantité de nourriture journalière petit à petit. De quatre à six mois, le chaton a besoin de manger 55 à 60 grammes de nourriture. De six à huit mois, la quantité de croquettes est de 60 à 75 grammes par repas. Après huit mois, le chat a besoin de 100 grammes de nourriture environ.

Le chat adulte qui n’est pas stérilisé a besoin d’environ 55 kilocalories par kilogramme. Par exemple, si le poids idéal de votre chat est de 5 kg, il aura besoin de 275 kcal (= 5 x 55). Pour voir à quelle quantité d’aliment cela correspond, il vous suffit de vous référer au tableau présent sur les paquets de croquettes.

Enfin, notez que certaines populations de chats ont besoin d’une nourriture adaptée à un moment de leur vie. C’est notamment le cas des chats âgés, des animaux souffrant de maladies chroniques ou des chats stérilisés. Pensez à vous renseigner auprès de votre vétérinaire.


À quel moment devez-vous modifier les quantités de croquettes de votre chat ?

 

Au-delà de l’âge, les besoins nutritionnels des chats peuvent aussi évoluer en fonction des périodes de leur vie et notamment lorsqu’il s’agit d’une femelle. La gestation est un processus naturel qui puise dans les ressources naturelles de la mère. Une chatte gestante doit donc consommer des aliments plus riches en protéines, en matières grasses et en calcium. Sa ration journalière doit également être augmentée de 10 % par semaine durant toute la grossesse. 

Au cours de l’allaitement des chatons, il est également préférable de donner à manger des croquettes spéciales à votre chatte. Une bonne alimentation de la chatte favorise la présence, dans le lait maternel, de tous les nutriments indispensables au bon développement et à la croissance des chatons. Le régime alimentaire et les quantités journalières seront réduits pour la mère au bout de quelques semaines, à partir de la phase de sevrage. C’est à ce moment-là que le chaton commence sa période de transition vers un aliment solide. N’hésitez pas à demander conseils à votre vétérinaire.

Les chats stérilisés ont globalement des besoins énergétiques 20 à 30 % plus faibles que ceux des animaux non castrés. Cette baisse de la quantité nutritionnelle équivaut à la diminution de leur activité physique journalière ainsi qu’aux changements hormonaux liés à la stérilisation.