Quelle quantité de nourriture pour un chaton ?

quantité nourriture chaton

Vous venez d’adopter un chaton ? Vous prévoyez de partager votre quotidien avec un petit chat ? Comme tous les bébés mammifères, les chatons ont une alimentation très spécifique. Ils doivent d’abord se nourrir auprès de leur mère pour ensuite s’alimenter seuls avec de la nourriture pour chat adaptée.

Avant d’accueillir votre nouvel ami à quatre pattes chez vous, prenez soin de vérifier qu’il a bien été sevré. Si vous le retirez trop tôt de sa mère, il risque de développer des carences et vous verrez sans doute apparaître des problèmes lors de sa croissance.

Comment nourrir votre chaton pour qu’il grandisse en toute sérénité ? Quelle quantité de nourriture lui donner ? Pour vous accompagner dans votre nouvelle vie auprès de votre animal de compagnie, découvrez tous les secrets de l’alimentation des chatons.

Comment nourrir son chat ?

L’alimentation du chaton est très particulière. Elle doit être à la fois riche, variée, équilibrée et saine pour lui assurer de grandir en bonne santé. Croquettes sur mesure, pâtées, gelées et compléments alimentaires, comment trouver le bon compromis pour nourrir correctement votre chat ?

 

En fonction de son âge

L’âge de votre chaton est un élément essentiel pour définir le type de nourriture et la quantité qu’il doit consommer chaque jour. Avant le sevrage, le lait maternel est indispensable. Il permet au chaton de grandir, de booster ses défenses immunitaires et de développer sa vitalité. Si vous avez trouvé un petit chat abandonné, le lait de vache ou le lait pour enfant est à proscrire. Nous vous conseillons alors de vous tourner vers du lait maternisé pour chatons que vous trouverez en pharmacie. Il contient alors tout ce dont le petit chat a besoin : protéines, vitamines, calcium, oligo-éléments, minéraux, acides aminés…

Une fois le sevrage effectué, vers l’âge de 2 à 3 mois, le chaton va pouvoir passer à une alimentation plus classique à base de croquettes ou de pâtées. Pour choisir le type de nutrition adaptée, fiez-vous au stade de croissance de votre animal :

  • De 0 à 6 mois, c’est un chaton
  • De 6 à 12 mois, il s’agit d’un jeune chat
  • De 1 à 6 ans, il est considéré comme un chat adulte
  • Entre 7 et 12 ans, votre animal devient un chat mature
  • Enfin, à partir de 12 ans il est considéré comme un chat sénior

 

En fonction de ses besoins

Pour choisir le bon type d’alimentation et la bonne quantité de nourriture, vous devez prendre en compte les besoins nutritionnels de votre chat. La race du chaton va jouer un rôle important dans le choix de son alimentation, tout comme son métabolisme.

En effet, certaines races de chat demandent une alimentation plus riche que d’autres. Les Maine Coons par exemple, sont de gros chats qui ont besoin d’une ration alimentaire plus importante chaque jour. Les chats stérilisés ont également tendance à demander plus de nourriture.

En fonction de son mode de vie

Afin de donner la bonne quantité d’aliments secs ou d’aliments humides à votre chaton, vous devez aussi prendre en compte son mode de vie. Un chat d’intérieur qui se dépense moins en exercice physique aura besoin d’une moins grande quantité de nourriture qu’un chat d’extérieur. Ce dernier aura alors un besoin nutritionnel et énergétique plus important et vous devrez donc augmenter sa portion quotidienne.

 

Un menu personnalisé

Pile poil juste pour lui !

Livré chez vous et sans aucun engagement

L’évolution de l’alimentation du chaton

Au fur et à mesure de sa croissance, l’alimentation de votre chaton va évoluer et s’adapter à ses besoins et à son rythme de vie. Une fois à l’âge adulte, la quantité de nourriture et le type d’aliments resteront les mêmes jusqu’au stade du chat mature où ses besoins évolueront à nouveau.

La quantité de nourriture selon le profil de votre chaton

Votre chaton grandit vite. Chaque jour, il a besoin d’une grande quantité d’énergie pour sa croissance, son développement et ses activités quotidiennes. Les besoins nutritionnels du chaton sont en moyenne trois fois plus élevés que ceux d’un chat adulte !

Entre 1 et 2 mois, le chaton va se nourrir presque exclusivement du lait maternel. Ensuite, la mère va l’inciter à se nourrir autrement jusqu’au sevrage complet. La quantité de nourriture recommandée pour les chatons est la suivante :

  • À partir de 3 mois et pour un poids d’environ 1.8 kg, un chaton mange en moyenne 55 grammes d’aliments sur 4 repas.
  • À 4 mois ou lorsqu’il atteint un poids de 2.5 kg, vous pouvez lui donner entre 55 et 60 grammes de nourriture répartie sur 4 repas.
  • À 5 mois ou pour un poids de 3 kg, la quantité de nourriture recommandée est entre 60 et 70 grammes sur 4 repas.
  • Entre 6 et 12 mois pour un poids entre 3.5 et 4.5 kg, vous pouvez passer à 75 grammes d’aliments sur 3 repas.

Quelle différence entre l’alimentation avant sevrage et après ?

L’alimentation du chaton doit contenir suffisamment de nutriments pour qu’il puisse grandir en toute tranquillité. Les quantités d’acides gras, de protéines, de glucides, de viandes, d’acides aminés, de phosphore, de taurine, de vitamines et minéraux sont très importantes. Avant le sevrage, le chaton obtient tout ce dont il a besoin par le lait maternel, par la suite il doit pouvoir retrouver tous ces nutriments dans son alimentation quotidienne.

Afin de faciliter la digestion de votre petit chat, vous pouvez opter pour des croquettes sans céréales, des sachets de nourriture humide ou supplémenter son alimentation par des compléments alimentaires pour chatons. Si vous optez pour de la nourriture sèche comme des croquettes, veillez à ce que votre chaton ait une quantité d’eau fraîche suffisante et à la demande.

Quels sont les risques d’une mauvaise alimentation ?

Les félins sont des carnivores, il est donc totalement exclu de leur donner une alimentation entièrement végétarienne. L’apport de viandes, de poissons ou de crustacés est essentiel pour le bon développement de vos animaux de compagnie.

Chez les chats adultes comme chez les chatons, une alimentation équilibrée et saine est la base d’une bonne santé. Si les besoins énergétiques et les besoins spécifiques du chaton ne sont pas respectés, il risque de développer des problèmes de santé comme :

  • des problèmes digestifs
  • une prise de poids ou un embonpoint
  • une insuffisance rénale
  • une insuffisance urinaire
  • des carences
  • un mauvais système immunitaire…

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un menu personnalisé

Pile poil juste pour lui !

Livré chez vous et sans aucun engagement