Tout ce qu’il faut savoir sur les maladies des griffes du chat

maladie des griffes du chat

Être maître d’un chat n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Si certaines personnes se rendent compte qu’elles sont allergiques aux poils de chat après en avoir adopté un, il existe une autre maladie que nos animaux de compagnie peuvent nous transmettre : la maladie des griffes.

Cette maladie est beaucoup moins répandue que la classique allergie aux chats, pourtant, elle existe elle aussi ! Elle peut être provoquée par différentes causes et se diagnostiquer par des symptômes bien précis.

Au programme aujourd’hui, découvrez avec nous en quoi consiste cette maladie de la griffe du chat, quelles en sont les causes, la liste des symptômes et comment la traiter.

 

La maladie des griffes du chat, qu’est-ce que c’est ?

Le chat domestique et plus particulièrement le chaton peut être porteur d’une bactérie transmissible à l’humain et qui peut provoquer la maladie des griffes. Logiquement, les personnes qui sont les plus à risque d’attraper cette maladie sont les vendeurs de chats, les vétérinaires, les assistants vétérinaires et les éleveurs. En effet, ce sont les personnes les plus exposées au quotidien.

La maladie des griffes du chat est une pathologie zoonose. Cela signifie que la transmission se réalise de l’animal à l’Homme uniquement et pas de l’Homme à l’animal.

Comme toutes les pathologies, la maladie des griffes du chat va se traduire par une liste de symptômes.

 

Les différents symptômes

Il est important de connaître les différents symptômes de la maladie des griffes du chat. En effet, nécessitant un traitement, il faut d’abord être capable de la reconnaître. En cas de doute, nous vous conseillons de vous rendre directement chez votre médecin et d’éviter l’auto-médicamentation qui peut s’avérer plus néfaste qu’autre chose.

 

Quels sont les symptômes de la maladie des griffes du chat ?

Il faut compter un délai d’une à deux semaines après avoir été mordu ou griffé pour voir les premiers symptômes apparaître. Il s’agit du temps d’incubation. Nous tenons à vous rassurer : la maladie des griffes du chat est bénigne et sans séquelle la plupart du temps.

Les complications existent néanmoins, même si elles sont rares, et peuvent parfois se manifester par des infections oculaires, des douleurs musculaires ou encore des atteintes neurologiques. Mais on tient à le répéter : ces cas sont rares et généralement la maladie est bénigne ! Alors pas d’inquiétude si vous présentez les premiers symptômes.

 

Les symptômes les plus courants associés à cette maladie sont :
  • Un élargissement et une fragilité au niveau des vaisseaux lymphatiques.
  • De la fièvre.
  • Une cicatrice au niveau de la griffure.
  • Des maux de tête.
  • Un manque d’appétit.
  • La présence de ganglions lymphatiques enflés, qui apparaissent entre une et trois semaines après avoir été exposé à l’agent infectieux.

Également, la zone du corps qui a été griffée ou mordue par le chat laissera apparaître une rougeur et dans certains cas une lésion cutanée.

 

Comment la diagnostiquer ?

Pour poser le diagnostic, votre médecin réalisera un dosage des anticorps, c’est-à-dire des protéines que le système immunitaire crée pour protéger l’organisme des potentielles maladies, qui circulent dans votre sang et qui ont pour objectif d’éliminer la bactérie responsable de la maladie.

Pour les individus très malades ou ceux qui possèdent un système immunitaire qui est déjà affaibli, il se peut que le médecin réalise aussi un prélèvement d’échantillon de sang pour le faire analyser dans un laboratoire.

Également, il se peut que le docteur insère une aiguille à l’intérieur du ganglion lymphatique afin d’y prélever un peu de liquide. Le médecin utilisera la méthode PCR ce le prélèvement, ce qui augmentera la quantité d’ADN bactériens afin de détecter plus rapidement la bactérie présente.

Un menu personnalisé

Pile poil juste pour lui !

Livré chez vous et sans aucun engagement

Quels sont les facteurs de risques ?

La maladie des griffes de chat présente également des facteurs de risques. Dans ce cas, les facteurs seront généralement d’ordre préventifs.

Si vous ne traitez pas votre chat correctement contre les puces et les tiques, alors le risque d’attraper la maladie des griffes du chat est plus important qu’à la normale.

Également, il faut faire attention à ne pas provoquer votre boule de poils et donc éviter que celui-ci ne soit amené à vous griffer ou à vous mordre.

Aussi, avoir une mauvaise hygiène et/ou utiliser un mauvais traitement des plaies peut aggraver les symptômes de la maladie.

Naturellement, plus vous êtes exposé à ces animaux et plus vous présentez de risque de développer la Bartonellose. C’est en particulier le cas des éleveurs, vendeurs et vétérinaires.

 

Quelle est la cause de la maladie des griffes du chat ?

La maladie des griffes du chat, communément donnée à la Bartonellose, est une maladie infectieuse. Cette dernière est causée par la bactérie Gram négative, ou Baronella henselae, à caractère intracellulaire facultatif. Cette maladie se transmet par une griffure ou une morsure du chat sur l’homme. Elle peut aussi être transmise par frottement oculaire, c’est-à-dire que si une personne caresse un chat contaminé et se frotte les yeux ensuite elle présente des risques de contamination.

 

La maladie des griffes du chat : traitement

Pour traiter la maladie des griffes du chat, on procède généralement par chaleur locale et par la prise d’antalgiques. Pour les patients immunodéprimés, il peut arriver que la prise d’antibiotiques soit nécessaire.

Si un ganglion lymphatique s’avère être fluctuant, il sera possible de soulager la douleur grâce à une aspiration à l’aiguille.

 

Comment se prévenir de cette maladie ?

Vous savez ce qu’on dit : il vaut mieux prévenir que guérir ! Pour limiter les risques, nous vous recommandons d’adopter les bonnes habitudes d’hygiène de base.

Il est également conseillé d’éviter les sources de stress pour limiter les risques que votre ami à quatre pattes ne vous griffe ou ne vous morde.

De plus, apporter une alimentation équilibrée à base de croquette sur mesure à vos boules de poils limite les risques. En passant chez Caats, vous pouvez nourrir votre chat sereinement : nos gamelles s’adaptent en fonction des besoins de votre animal de compagnie et sont composées uniquement d’ingrédients naturels, sans conservateurs ni additifs.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un menu personnalisé

Pile poil juste pour lui !

Livré chez vous et sans aucun engagement