Comment savoir si mon chat est boulimique ?

chat boulimique

L’alimentation est l’élément de base dans la santé de votre matou. En effet, une alimentation adaptée à son âge, sa race, son mode de vie et donc ses besoins lui permettra de développer un bon système immunitaire et d’avoir les apports énergétiques nécessaires pour son rythme de vie. Par exemple un chat d’extérieur aura davantage besoin d’énergie qu’un chat d’intérieur en raison de son mode de vie plus actif.

Tout comme l’Homme, le chat est une espèce qui peut être sujette à différents troubles digestifs et des problèmes alimentaires. Mais plus encore, les chats sont susceptibles de souffrir d’un trouble du comportement alimentaire, comme l’anorexie ou encore la boulimie. Eh oui, vous avez bien lu ! Nos amis félins peuvent eux aussi présenter ce genre de comportement, que l’on pourrait croire typiquement humain.

Alors, en quoi consiste la boulimie chez le chat ? Quels sont les signes que son chat est boulimique ? Comment réagir ? Découvrez toutes les réponses dans notre article du jour.

 

La boulimie chez le chat 

Comme les humains, les chats peuvent rencontrer certains problèmes alimentaires, comme des indigestions, une allergie ou des intolérances (notamment au lactose). En plus de ces troubles alimentaires, le chat peut également souffrir de troubles du comportement alimentaires comme la boulimie ou l’anorexie.

Par définition, la boulimie est un trouble du comportement alimentaire. Ce dernier se caractérise par une ingestion compulsive de nourriture excessive durant les crises. Après les crises de boulimie, le malade a tendance à se faire vomir.

Un chat boulimique aura donc tendance à manger tout le temps en grande quantité. Il semble avoir tout le temps faim alors que vous le nourrissez de la bonne manière.

 

Comment savoir si mon chat est boulimique ?

Il existe plusieurs moyens pour savoir si votre chat est boulimique ou non.

 

Observer son comportement lorsqu’il mange

Plusieurs signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. En effet, pour déterminer si votre chat est boulimique, celui-ci aura tendance à :

  • Avaler sans mâcher, ce qui peut traduire un problème bucco-dentaire.
  • Avaler des grosses poignées de nourriture et les vomir juste ensuite. Cela peut être signe d’un problème digestif.
  • Finir l’entièreté de sa gamelle en très peu de temps.
  • Laisser des croquettes personnalisées dans son bol.

 

Noter les comportements inhabituels ou problématiques

En effet, il arrive souvent qu’un chat boulimique montre aussi un changement de comportement anormal. Par exemple, il arrive que l’animal montre des signes de mal-être comme un toilettage compulsif, des plaies de léchage, un désintérêt pour le jeu, des vocalisations intempestives, des destructions, du pica, de l’agressivité, etc. Si votre boule de poils montre un de ces comportements, prenez rendez-vous rapidement chez votre vétérinaire.

 

Suivre régulièrement son poids

Il est recommandé de vérifier régulièrement le poids de votre animal. Certains phénomènes peuvent être caractéristiques d’une boulimie :

  • Votre chat mange en grande quantité et est en surpoids au point de devenir un chat obèse.
  • Votre chat mange en grande quantité mais ne grossit pas.
  • Le poids de votre chat varie en fonction des saisons.

Un menu personnalisé

Pile poil juste pour lui !

Livré chez vous et sans aucun engagement

Les causes de la boulimie

Un chat n’est pas boulimique sans raison, il y a forcément une cause. Et dans le cas de ce trouble alimentaire, il existe plusieurs causes possibles :

  • L’ennui. Si votre chat n’a pas suffisamment d’occupation dans son environnement de vie ou n’a pas l’opportunité de faire assez d’activité physique, il risque d’adopter comme comportement de manger trop fréquemment.
  • Une maladie. Certaines maladies peuvent amener votre animal de compagnie à surconsommer de la nourriture. Par exemple, votre chat peut avoir du diabète, un problème digestif, un problème dentaire, de l’hyperthyroïdie, une alimentation non équilibrée, du pica ou une infestation de parasites. Si votre chat montre une variation de poids soudaine, des changements d’humeur, des sécrétions, une mauvaise haleine, de l’apathie, alors vous devez rapidement consulter un vétérinaire qui pourra déterminer la cause de tout cela.
  • Une période de disette. Si votre animal a récemment vécu un événement marquant, comme un abandon, la perte de sa mère ou un enfermement accidentel, il se peut qu’il devienne boulimique.
  • Des troubles affectifs. Certains états psychologiques peuvent influencer le comportement de votre minou. Le stress, le manque de stimulation et la dépression peuvent provoquer un mécanisme d’adaptation avec un sentiment d’apaisement lié à la nourriture.

 

Traitement et solutions 

Consulter un vétérinaire

Tout d’abord, nous vous recommandons fortement de d’abord vous rendre chez votre vétérinaire et de ne pas improviser un traitement qui pourrait se montrer néfaste pour la santé de votre compagnon.

En revanche, vous pouvez aider votre vétérinaire à diagnostiquer ce qui lui permettra de vous apporter des conseils personnalisés et adaptés à la situation de votre animal. Pour cela, écrivez quelque part un maximum d’informations. Tenez un journal de bord, dans lequel vous inscrivez régulièrement les changements de comportement, les progrès, la fréquence des repas et les variations de poids. Cela aidera le vétérinaire à vous indiquer le bon régime alimentaire, les bonnes doses à lui fournir et à quelle fréquence.

Vous pouvez aussi par exemple filmer votre animal si celui-ci ingère d’une façon étrange ses aliments solides. Ainsi, vous pourrez montrer directement la vidéo à votre vétérinaire qui pourra comprendre plus simplement le problème.

 

5 habitudes à adopter pour soulager un chat boulimique

Une fois que votre vétérinaire a confirmé que votre chat présente bel et bien un comportement boulimique, vous pouvez l’aider grâce à ces habitudes :

  • Stimulez votre animal en le poussant à jouer de temps en temps tous les chats. Pour cela, vous pouvez lui procurer un arbre à chat ou des jouets pour félins.
  • Étaler la prise de nourriture dans la journée. Répartissez bien sa ration en trois prises strictes.
  • Encouragez votre animal à faire davantage d’activité physique. Par exemple, vous pouvez lui fournir un distributeur à croquettes intelligent.
  • Lui apporter davantage d’attention en le câlinant et le caressant. Évitez de le laisser trop seul et montrez-lui qu’il peut compter sur vous !
  • Utilisez un diffuseur d’hormones félines. Cela aura tendance à apaiser votre compagnon.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un menu personnalisé

Pile poil juste pour lui !

Livré chez vous et sans aucun engagement